Mais pourquoi donc revenir sur cette mandature de 2001 à mars 2008 et sur la page d'expression donnée à l'opposition.

Rappel : Page ! Un bien grand mot pour la place effectivement laissée à l'expression des élus qui représentent alors 40 % de la population entraiguoise!

En vérité, 15 lignes d'un texte à remettre au service communication de la Mairie plus de deux mois avant la parution du Bulletin Municipal ! On est sûr que l'opposition ne risque pas de coller à l'actualité. Il reste 37 pages, pour le moins, à la municipalité en place pour ce faire sa PUB ! La part du lion !

Une mandature complète où la parole est donnée à quatre "groupes" dont 3 d'opposition alors que les élections de 2001 n'ont vu s'opposer que 3 listes.

Mais que ce passe-t-il en 2008 ?

On parle d'une remise en cause de ce droit de parole !

Intox ???? Ou volonté délibérée de faire taire des élus, et une association, qui ont des tas de choses à dire ?

A suivre