Dossier "LES ANTENNES RELAIS" : Oui, je sais que ce dossier agace (enfin, certaines personnes), mais il s'agit d'un vrai dossier de santé publique qui intéresse les riverains, les enseignants, les parents d'élèves ...

- Les antennes rélais : Indispensables au téléphone portable, oui. Dangereuses ou pas ?

- Un pylône de téléphonie mobile installé depuis 1998, à proximité d'une crèche, d'une école maternelle, et de deux écoles primaires, et très proche d'habitations.

- Un "collectif" créé en 2003, qui a tout tenté pour convaincre la municipalité d'éloigner le pylône de cette zone sensible.

- En 2005, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET) qui concluait à l'absence de risque avéré des téléphones mobiles et des antennes-relais. Avis par ailleurs contesté, par de nombreuses associations comme Priartem, Robin des toits, Next-up, ....

- Les associations argumentant sur le fait :

      ¤ Que les chercheurs officiels avaient de liens (financement des recherches) avec des opérateurs,

      ¤ Que d'autres études réalisées par des scientifiques indépendants faisaient un lien de cause à effets entre Ondes électromagnétiques et : Fatigue, maux de tête, troubles du sommeil, risques d'atteinte génétiques et même à terme de tumeurs du cerveau ....

- En 2007, les experts de l'AFSSET ont examiné un millier d'études publiées depuis 2005 et ont conduit aussi une trentaine d'auditions.

- En octobre 2009 : Quoi de neuf ? Un nouveau rapport vient de sortir.

Les positions de l'Afsset y évoluent quelque peu : "... si le niveau de preuve n'est pas suffisant pour retenir en l'état des effets dommageables pour la santé comme définitivement établis, (...) ils constituent des signaux indéniables ... "

On peut aussi y lire : "... face à ces incertitudes l'Afsset considère qu'il convient d'agir" et recommande de "réduire les expositions du public"...."

"... N'attendons pas que les signaux deviennent des pathologies pour avancer dans la réduction des expositions", a déclaré Martin Guespereau, directeur général de l'Afsset, pour qui "il faut se poser les bonnes questions dès aujourd'hui", sans attendre des certitudes."

Monsieur le Maire : Voici un bon sujet qui mériterait d'être débattu au sein du Conseil Municipal et qui permettrait aux élus de se positionner par un vote.

"Faut-il éloigner ce pylôle de la zone des écoles ?"

Paul Ohrel

mai_2009_011