Notre groupe avait interpellé le Maire lors du Conseil Municipal du mois de mai sur la question des gens du voyage. Pour s’entendre dire qu’il n’y avait pas de réponse dans la mesure où les gens du voyage s’installent sur des terrains privés.

Nous avons eu l’occasion de dire sur ce blog que la Loi permettait pourtant bien d’agir.

Nous avons alerté la presse, qui s’est fait l’écho de nos préoccupations et de celles des riverains (La Provence de samedi 20 juin).

Les caravanes sont parties dimanche…. Pour que d’autres caravanes s’installent dès lundi au même endroit !

Et aujourd’hui ? Surprise, le Maire a pris la décision (en ayant convoqué, bien entendu la Presse) de faire creuser des tranchées tout autour des terrains concernés Chemin de Gigognan, de façon à empêcher le passage des caravanes.

Nous y étions, avisés par des lecteurs du blog de ce qui allait se passer.

Et, sur place, plusieurs riverains sont venus nous remercier, conscients que nous y étions sans doute pour quelque chose.

Il n’en reste pas moins, qu’à l’heure où nous écrivons, environ 80 caravanes sont stationnées et n’entendent manifestement pas bouger alors que les tractopelles sont en marche…

L’intervention est donc tardive, il aurait sans doute été préférable de montrer il y a déjà longtemps qu’il y avait des réponses, et donc de dissuader.

Mais ne polémiquons pas : l’essentiel est que nous ayons été entendus.

Les élus d'opposition