Plusieurs fois, on nous a reproché le côté "caustique" de notre BLOG. Il est vrai que nous avons opté volontairement pour un mélange des genres, pas si facile à faire, entre articles de fond et dérision.

Mais, la tentation est forte lorsqu'en plein Conseil Municipal (le 20 mai dernier) le premier magistrat de notre commune lance pour justifier les réalisations HQE, les Bâtiments Basse Energie, et la reprise prochaine de grands projets immobilier : "A Entraigues, dans quelques années, les gens se chaufferont avec une bougie" (voir nos meilleurs dessins 2009)

Véridique. Nous vous invitons à interroger les personnes présentes (pas si sûr malheureusement que l'enregistrement des débats soit disponible quelque part ....)

Ce qui choque, nous pousse à réagir, mais pour le coup ne prête pas à rire, c'est le "Mépris" affiché lorsque nous abordons un sujet grave : La présence d'antennes de téléphonie mobile à moins de 50 m des écoles maternelle / primaires de notre commune.

Je cite encore, notre premier magistrat " Monsieur Ohrel, vous avez sûrement un micro Onde chez vous ? C'est la même chose ! ... Attention à ne pas chercher à inquiéter les gens inutilement ... etc. "

Non, monsieur le Maire un "micro Onde" et un pylône farci d'antennes surpuissantes, ce n'est pas la même chose.

Dans nombreux pays, Autriche, Belgique et Italie, les seuils ont été baissés. Partout, le principe de précaution de 300m entre pylône de téléphonie mobile et bâtiments sensibles (école / Crèche / hôpital ...) est reconnu et accepté !

vaucluse_du_30_mai_2009

Oui, monsieur le maire, nous ne sommes en rien contre les choix environnementaux pour des constructions de Qualité. Oui pour des projets respectueux des Hommes et de la Nature. Oui pour des projets qui n'oublient pas les espaces de jeux pour les enfants, des espaces verts pour respirer, des pistes cyclables et vrais trottoirs pour circuler (même pour les personnes à mobilité réduite), des stades. Oui bien sûr, pour le train si vous n'oubliez pas les parkings pour voitures et vélos.

Oui, monsieur le maire, nous sommes pour les "terrasses vertes" ... le solaire ... des bâtiments à énergie négative ....

ENFIN, POUR FINIR :

Oui, monsieur le Maire, nous souhaitons que l'ensemble des Conseillers Municipaux se prononcent (par vote) sur l'impact possible des antennes de téléphonie mobile près de écoles pour nos enfants / enseignants et les riverains.

Ecoliers_2

Paul OHREL

Conseiller municipal d'opposition