Nous faisons une réponse au message déposé le 7 mai.


Réponse à F.PUNGIGLIONE 

DEBAT AU CONSEIL?
Bien vu! merci, même si cela n'est pas satisfaisant pour des élus de constater qu'ils ne peuvent remplir leur mission comme ils le voudraient...En effet, aucun débat lors des séances du conseil municipal... Mais ne croyez pas que nous ne réagissons pas: à la suite du refus du maire de mettre au vote un amendement déposé par notre groupe, le Préfet a été saisi par nos soins et a demandé au maire d'annuler la délibération votée et de la soumettre à nouveau au conseil... sans résultat mais le Préfet va saisir le Tribunal administratif pour faire annuler la délibération...Cette démarche, après celles que nous avions menées et qui ont abouti à ce que les séances du conseil soient enregistrées (plus possible de changer les textes votés...) permet à la démocratie d'avancer, même si les sbires du maire refusent encore de débattre (ils n'ont pas été recrutés pour cela! ni formés au débat manifestement..).

Tout cela pour dire que nous faisons au mieux, avec une représentation restreinte (vous avez expliqué pourquoi...). Un souhait? Que le public soit plus nombreux et demande aussi le débat dans le calme bien sûr mais fermement!S'il n'y a pas trop d'agitation, aucun autre risque que celui d'être expulsés et alors ??? on n'encore jamais vu une ville où tous les conseils se passent à huis clos parce que le public réagit de temps en temps quand la démocratie s'éloigne trop. Ou s'il ne veut pas réagir, que le public vienne constater comment se passent les séances car nul ne peut rester insensible à ce qui se passe, quelque soit son "bord" politique (savez vous que seuls les amis du maire ont pu assister au conseil municipal de septembre, le jour du vote sur la COGA?)

Bien sûr, sans adopter ce genre de méthode, la présence des entraiguois sera le meilleur garant à long terme du fonctionnement de notre assemblée.

Bien cordialement         
Isabelle VINSTOCK